Ménard
 

Le maire de Béziers affirme avoir été "agressé" par des "fascistes de gauche" samedi, en arrivant dans une commune de Gironde où il devait animer une réunion-débat.

Votre opinion

Postez un commentaire