BFMTV

Calvados: un maire agressé après avoir tenté de stopper un rodéo urbain

Illustration d'un véhicule de la gendarmerie

Illustration d'un véhicule de la gendarmerie - Diarmid COURREGES © 2019 AFP

Selon France Bleu, le maire de la commune du Faulq a été blessé d'un coup de matraque par un jeune impliqué dans un rodéo urbain.

Une agression liée aux rodéos urbains dans le Calvados. Selon France Bleu, le maire de la petite commune de Faulq, Bruno Lethuillier, a été agressé ce samedi alors qu'il tentait de s'interposer devant des personnes impliquées dans un rodéo sauvage.

D'après la radio locale, ils étaient une cinquantaine de jeunes à moto et scooter à s'être rassemblés à Faulq, une petite commune de 340 habitants. Alors qu'ils bloquaient visiblement la circulation, le maire est intervenu. Selon les gendarmes, le ton serait alors rapidement monté et l'élu aurait été frappé d’un coup de matraque par un des individus venus participer à cette course illégale.

Enquête en cours

Bruno Lethuillier a déposé plainte et une enquête est actuellement en cours. L'édile n'a pas été transporté à l'hôpital suite à son agression mais pourrait bénéficier d'une ITT. Pour l'heure, un véhicule a été perquisitionné dans le cadre de l'enquête de gendarmerie.

Les rodéos sauvages font régulièrement la une depuis maintenant plusieurs années. Pas plus tard que ce samedi, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est félicité de l'interpellation à Lyon, de plusieurs adeptes de ces chevauchées motorisées, surnommés "les daltons". Il y a quelques jours, une octogénaire avait trouvé la mort après avoir été percutée par une moto à Clermont-Ferrand, alors que les conducteurs se livraient à un rodéo urbain.

Louis Augry