BFMTV

Bouches-du-Rhône: un homme et son fils tués pendant une course automobile

L'accident s'est produit sur la départementale 16, à la sortie d'Istres.

L'accident s'est produit sur la départementale 16, à la sortie d'Istres. - Bertrand Langlois - AFP

Un homme et son fils ont été tués, et deux personnes blessées, dans un accident survenu lors des essais d'une course automobile, samedi à Istres (Bouches-du-Rhône).

Le pilote dit avoir perdu le contrôle de son véhicule. Un homme de 50 ans a été tué samedi à Istres (Bouches-du-Rhône) pendant les essais d'une course de côte. Son fils de 10 ans, gravement blessé, a succombé à ses blessures quelques heures plus tard à l'hôpital, ont annoncé les pompiers à BFMTV.

Évacuation par hélicoptère

La voiture de course est sortie de route et a percuté le public, faisant également deux blessés légers, un couple âgé de 56 et 58 ans, sur la départementale 16, à la sortie d'Istres en direction de Saint-Chamas.

"Une vingtaine de pompiers dans six véhicules ont été dépêchés sur place, ainsi qu'un hélicoptère pour évacuer le garçon de 10 ans", a précisé le lieutenant-colonel Nicolas Faure, des pompiers des Bouches-du-Rhône, à l'AFP. "Les deux blessés légers ont été évacués vers le centre hospitalier de Martigues, leur état n'inspire pas d'inquiétude", a-t-il ajouté.

La mère de l'enfant, en état de choc mais indemne, a également été transportée dans un hôpital, a précisé à l'AFP Serge Gouteyron, sous-préfet d'Aix-en-Provence.

Dispositif de sécurité "conforme"

"Pourquoi le véhicule et son pilote sont-ils sortis de la trajectoire? S'agit-il d'une défaillance mécanique, d'un problème de pilotage? Ce sera au pilote et aux enquêteurs de le dire", a déclaré Serge Gouteyron. Les spectateurs fauchés par le véhicule en question, qui a fait au moins un tonneau après sa sortie de route, étaient "très en retrait" de la route, a-t-il souligné. 

Les rubalises, qui délimitent le secteur dans lequel les spectateurs ne peuvent pénétrer, étaient à 35 m de la route, selon Serge Gouteyron. L'accident, a encore précisé le sous-préfet, a eu lieu sur une portion de route droite, en sortie de virage, qui n'était apparemment "pas particulièrement délicate".

Mais selon Francis Polge, secrétaire adjoint de l'Association sportive automobile d'Istre, les deux spectateurs n'ont peut-être pas correctement respecté la signalisation.

"On leur a bien précisé que l'endroit où ils étaient était interdit au public, a assuré Francis Polge à BFMTV. Nos règlements techniques de sécurité étaient respectés à la lettre. Je suis moi-même passé avec le délégué de notre ligue Provence-Alpes-Corse, il n'y avait aucune faille possible dans ce qui a été mis."

"Le dispositif de sécurité mis en place était conforme", a également assuré Pierre Callewaert, commandant du Codis 13, à BFMTV, précisant qu'une enquête allait être diligentée par la gendarmerie pour déceler une éventuelle défaillance.

La course a été annulée

Le maire d'Istres François Bernardini a pris samedi après-midi un arrêté interrompant les essais et annulant la course qui devait avoir lieu dimanche. Sur place dans l'après-midi, la route menant au lieux de l'accident était interdite par les policiers chargés de mener l'enquête sur cet accident, a constaté un photographe de l'AFP.

La course de côte d'Istres, dont devait se dérouler la 44e édition ce week-end, rassemble tous les ans les pilotes de la région pour une course de vitesse sur un circuit de 1,7 km. Une course de côte se déroule toujours sur un parcours au dénivelé relativement important.

la rédaction avec AFP