Photo du Docteur Frédéric Péchier le 29 mars 2017 à Besançon
 

Le médecin anesthésiste était déjà sous contrôle judiciaire après une première mise en examen datant de 2017.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire