Un anesthésiste prépare une intervention chirurgicale à Angers, octobre 2013. (Photo d'illustration)
 

Un anesthésiste qui exerçait à Besançon est soupçonné d'avoir empoisonné sept patients, dont deux mortellement. Il nie ces accusations.

Votre opinion

Postez un commentaire