cuisine.jpg
 

Dans l'Oise, le directeur salarié d'une enseigne de restauration a été condamné à cinq mois de prison avec sursis et 5.000 euros de dommages et intérêts pour avoir harcelé une ancienne employée pendant cinq ans. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire