BFMTV

Bastien, mort dans un lave-linge: l'avocat général considère que la "complicité" de la mère n'est pas démontrée

BFMTV

Au dernier jour du procès des parents de Bastien, mort enfermé dans un lave-linge en novembre 2011, l'avocat général estime que la complicité de la mère n'est pas démontrée. Lors de l'audience, les défenseurs des parties civiles avaient, eux, accablé la mère.

Charlène Cotte aurait "dégoupillé la grenade" en annonçant au père que Bastien s'était mal comporté à l'école. Elle est jugée pour "complicité de meurtre et violence". Le verdict est attendu en fin de journée.

la rédaction avec AFP