Le magasin Super U de Trèbes où s'est déroulée l'attaque, le vendredi 23 mars 2018
 

Trois semaines après la prise d’otages, dans laquelle trois personnes ont trouvé la mort, la grande surface s’apprête à accueillir de nouveau des clients. Tous les employés ne reprendront pas le travail.

Votre opinion

Postez un commentaire