Mohamed Abrini.
 

Le complice présumé des commandos du 13-Novembre a été remis aux autorités françaises pour une durée de 24 heures. Il a été mis en examen.

Votre opinion

Postez un commentaire