Le siège de la DSGI et de la Sous-direction anti-terroriste, à Levallois-Perret.
 

Un des suspects arrêtés vendredi à Montpellier a été relâché. Les trois autres, soupçonnés de préparer un attentat, vont être interrogés par la SDAT. 

Votre opinion

Postez un commentaire