Attaque de militaires au Louvre: l'agresseur a crié "Allahou Akbar"

Mis à jour le
Michel Cadot, préfet de Paris
 

Un militaire a ouvert le feu sur un homme qui a tenté de l'agresser au couteau ce matin à Paris. Michel Cadot, le préfet de Paris précise que l'assaillant a proféré des menaces. 

Votre opinion

Postez un commentaire