× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER

Fusillade à Grasse et colis piégé au FMI: Hollande justifie la prolongation de l'état d'urgence

Mis à jour le
françois-hollande-correze
 

En déplacement en Corrèze, le président de la République a estimé que l'envoi d'un courrier piégé au siège parisien du FMI et la fusillade dans un lycée de Grasse (Alpes-maritimes), ce jeudi, confirmaient la nécessité de l'état d'urgence. 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Number 6
    Number 6     

    C'est bizarre que ces deux événements surviennent le lendemain de l'annonce de sa possible suppression par le garde des (sots ?) sceaux !

Votre réponse
Postez un commentaire