L'homme abattu à Orly avait consommé de la drogue et de l'alcool.
 

De l'alcool et de la drogue ont été retrouvés dans les analyses toxicologiques de l'homme qui a agressé, samedi, des policiers à Garges-lès-Gonesse, et des militaires à l'aéroport d'Orly. L'assaillant était signalé comme radicalisé mais pas fiché S. 

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Arleco
    Arleco     

    On peut être à la dérive sans prendre en otage le bon dieu pour se venger ou emmener quelques personnes pour le dernier voyage !

  • vanda100
    vanda100     

    Lamentable. En prison, quand on observe des comportements radicalisés : on note, on consigne. On a fini sa journée, on s’en va. ET RIEN APRES. Lamentable mais tellement réel. Peu de compétences et de soutien au-dessus des gardiens de prison. Et peu de motivation à faire plus.... Même si on sait que déradicaliser est bien difficile, il ne faut pas baisser les bras.

Votre réponse
Postez un commentaire