L'Église de Saint-Etienne-du-Rouvray lors d'une cérémonie d'hommage au père Hamel, tué en 2016
 

Il a été remis en liberté sans suite, alors qu'il avait été arrêté lundi. Les enquêteurs de l'antiterrorisme souhaitaient l'interroger à propos de ses liens avec Abdel-Malik Petitjean, l'un des assassins du père Hamel en juillet 2016.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire