BFMTV

Arras: 2 collégiens interpellés après avoir menacé de brûler un élève

Deux élèves de cinquième âgés de 12 ans s'en sont pris à un de leur camarade, près du collège François-Mitterrand à Arras dans le Nord de la France. Les deux jeunes auraient utilisé un bidon rempli d'un liquide inconnu pour agresser leur victime en menaçant de le brûler - 22 janvier 2016

Deux élèves de cinquième âgés de 12 ans s'en sont pris à un de leur camarade, près du collège François-Mitterrand à Arras dans le Nord de la France. Les deux jeunes auraient utilisé un bidon rempli d'un liquide inconnu pour agresser leur victime en menaçant de le brûler - 22 janvier 2016 - Photo d'illustration - Damien Meyer - AFP

Alors qu'ils disputaient une partie de football près de leur collège, deux garçons de 12 ans ont agressé un de leur camarade le menaçant de le brûler après l'avoir aspergé d'un mystérieux liquide trouvé dans un bidon.

Deux élèves de cinquième âgés de 12 ans s'en sont pris à un de leur camarade, près du collège François-Mitterrand à Arras dans le Nord de la France. Les deux jeunes auraient utilisé un bidon rempli d'un liquide inconnu pour agresser leur victime en menaçant de le brûler, selon une information révélée ce vendredi par le journal La Voix du Nord.

"Suite à une phrase malheureuse", une dispute dégénère entre deux collégiens de cinquième et un troisième camarade. Alors qu'ils jouent au football, les deux garçons se saisissent d'un bidon trouvé sur place, rempli d'un liquide inconnu. Ils menacent alors leur victime et lui hurlent "je vais te cramer", en le menaçant de craquer une allumette pour enflammer le liquide.

"Il ne s’agit pas d’une tentative d’immolation"

Le fluide se révèle finalement sans risque et non inflammable puisqu'il s'agit d'un antipolluant pour voiture. Alertée par l'histoire, la police a interpellé les deux principaux suspects, placés en retenu judiciaire.

"L’un d’eux reconnaît avoir dit à la victime 'je vais te cramer'", indique le parquet. Ils ont trouvé le bidon sur place, il ne s’agit pas d’une tentative d’immolation par le feu", a indiqué la police auprès de la Voix du Nord.

A la suite de leurs agissements, les deux élèves devront écrire une lettre d'excuse avant d'effectuer un stage de citoyenneté. Ils feront également l'objet d'une mesure de réparation pénale.

A.-F. Lespiaut