BFMTV

Arnaud Beltrame: le directeur de la gendarmerie salue "un camarade, un soldat, un héros"

Le directeur de la gendarmerie, le général Richard Lizurey, a dit sur BFMTV la "fierté" de son arme après le sacrifice héroïque du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame lors de la prise d'otage de Trèbes vendredi.

Après la mort héroïque du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, otage volontaire tombé sous les balles d'un terroriste de Daesh lors de la prise d'otage vendredi du Super U de Trèbes, dans l'Aude, le directeur de la gendarmerie nationale, le général Richard Lizurey, a rendu ce samedi sur BFMTV un vibrant hommage à l'engagement du soldat.

Exprimant une "immense tristesse pour la perte d’un camarade, d’un soldat, et d’un héros", le chef de la gendarmerie a salué "l'altruisme exceptionnel" de celui qui allait "jusqu’au bout de son engagement, de son sacrifice, de sa mission".

"Fierté"

Sur notre antenne, le général Lizurey a fait part de la "fierté des gendarmes" après le geste d'Arnaud Beltrame, qui s'est substitué volontairement à une otage civile, avant d'être mortellement blessé par trois balles. Le haut gradé a également précisé que l'épouse du militaire, sous le choc après le décès de son mari dans la nuit, était entourée par "l'ensemble des personnels du groupement" et suivie par un psychologue.

Si la décision d'un hommage national n'est pas de son ressort, Richard Lizurey a toutefois estimé qu'il s'agirait d'une belle manière d'honorer le sacrifice du lieutenant-colonel. "Donner son nom à une promotion d’officiers, ça me paraît naturel aujourd’hui, car il incarne nos valeurs", a par ailleurs déclaré le général, pour qui ce sacrifice témoigne du "sens de l'autre" des forces de l'ordre.

"Nos valeurs et notre engagement seront toujours face à la barbarie", a enfin prévenu le général Richard Lizurey, qui a réaffirmé la détermination de la gendarmerie à "mener et à gagner la guerre contre le terrorisme".

Louis Nadau