× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Une caricature d'Emmanuel Macron brandie lors d'une manifestation des gilets jaunes à Béziers, le 19 janvier 2019.
 

Trois personnes ont bénéficié d'un non-lieu en décembre dernier, alors qu'elles étaient jugées pour avoir brûlé un épouvantail à l'effigie d'Emmanuel Macron. De nombreux gilets jaunes s'en étaient violemment pris à une figure du président le 21 décembre 2018 à Angoulême.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire