BFMTV

Amiens : des feux d’artifices contre la police

-

- - -

Des incidents ont frappé la ville d’Amiens (Somme) dans la nuit de lundi à mardi. Des individus cagoulés et armés s’en sont violemment pris aux CRS. Incendies et tirs d’armes à feu, le calme semblait pourtant être revenu dans la matinée.

Cela ressemble à des scènes de guerre. Des individus cagoulés et armés s’en sont pris aux forces de l’ordre dans la nuit de lundi mardi à Amiens dans la Somme. Tirs de fusil, jets de pierre et feux d’artifice ont été lancés contre la police qui déplore plusieurs blessés.
« Ca a été très chaud pour les forces de police. Il a fallu contenir une violence démesurée où les policiers ont dû faire face à tout un tas de projectiles, cocktails molotov, il y a même eu dans la soirée un tir d’arme de chasse », explique Eric Mindenberger, du syndicat de police Alliance.

16 blessés chez les forces de l'ordre

Le calme est revenu vers 2h30, après que de nombreux renforts ont été acheminés vers le site. « Malheureusement, ça arrive de plus en plus souvent, on tire de plus en plus sur les forces de police », s’inquiète Eric Mindenberger. 16 policiers au total ont été blessés.

Une école maternelle incendiée

Thomas Lavielle, le directeur de cabinet de la préfecture de la Somme, témoignait ce mardi matin sur RMC : « Sur le plan matériel, un centre de loisirs, un centre de musculation et surtout une école maternelle ont été incendiés. Les personnes mises en cause ont par ailleurs procédé à des vols avec violence de véhicules, dont deux sur Amiens et un autre en dehors de la ville ». La ville fait partie des 15 zones de sécurité prioritaire dévoilées par le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls.
« J’attends du gouvernement une réponse très ferme et qu’il fasse respecter la loi » a réagi ce matin sur RMC et BFM TV le député UMP Thierry Mariani.

La Rédaction avec Victor Joanin