Le tribunal de grande instance de Bobigny, mars 2017 (PHOTO D'ILLUSTRATION).
 

Agés de 18 à 22 ans, quatre jeunes comparaissaient devant le tribunal de Bobigny pour leur participation au lynchage d'un individu issu de la communauté Roms à Clichy-sous-Bois. L'un d'entre eux a été relaxé.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire