(photo d'illustration)
 

Deux des quatre policiers mis en cause dans l'affaire Théo, survenue début 2017, ont été réintégrés dans leurs fonctions.  

Votre opinion

Postez un commentaire