le tan
 

INFO BFMTV - Six mois après la disparition de Sophie Le tan, le corps de l'étudiante reste introuvable. Selon nos informations, le téléphone de la jeune femme a borné une dernière fois dans le secteur de la forêt de Robertsau, au nord de Strasbourg. Le principal suspect Jean-Marc Reiser reconnaît fréquenter ce secteur mais nie y avoir amené la jeune femme.

Votre opinion

Postez un commentaire