seznec
 

Des fragments d'os avaient été retrouvés le week-end dernier à Morlaix, dans l'ancienne propriété des Seznec. On espérait depuis que des expertises permettraient de résoudre l'une des plus anciennes énigmes criminelles françaises. Mais, selon nos informations, les ossements appartenaient à un jeune bovin. 

Votre opinion

Postez un commentaire