BFMTV

Affaire Maëlys: un homme poursuivi pour "apologie publique de crime"

Une "petite vingtaine d'enfants" ont fait état de violences dans l'école en 2017. (Photo d'illustration)

Une "petite vingtaine d'enfants" ont fait état de violences dans l'école en 2017. (Photo d'illustration) - AFP

Un homme d'une trentaine d'années a été interpellé mardi et placé en garde à vue à Sarreguemines, en Moselle, après avoir posté sur Facebook une photo de la petite Maëlys avec un commentaire injurieux, selon une source judiciaire interrogée par BFMTV. 

Après quelques heures de garde à vue, il a été remis en liberté. Il sera jugé le 18 mai prochain devant le tribunal correctionnel de Sarreguemines pour "apologie publique de crime". L'individu risque jusqu'à cinq ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende. 

La petite fille de neuf ans avait disparu d'un mariage dans la nuit du 26 au 27 août à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Le 14 février dernier, Nordahl Lelandais a avoué être à l'origine de la mort de Maëlys

L.A., avec Alexandra Gonzalez