Affaire Grégory: 33 ans plus tard, les parents du petit garçon espèrent encore découvrir la vérité

Christine et Jean-Marie Villemin en novembre 1984.
 

Près de 33 ans après la découverte du corps de Grégory Villemin dans la Vologne, cinq personnes ont été entendues mercredi par les gendarmes. Trois d'entre elles sont toujours en garde à vue ce jeudi alors que la vérité sur cette affaire criminelle n'a jamais été révélée.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • camige
    camige     

    La police scientifique fait de remarquables progrès et j’espère que les coupables de la mort atroce de ce petit garçon seront découverts et punis, comment ces gens peuvent ils vivre normalement avec ce crime sur la conscience.

  • vanda100
    vanda100     

    Personne n'a oublié ce drame. C'est terrible pour les parents du petit garçon. Je pense qu'ils savent la vérité mais la justice n'a jamais pu jusqu'ici établir de preuves ou obtenir des aveux cohérents.

Votre réponse
Postez un commentaire