BFMTV

Affaire des écoutes: le parquet requiert 4 ans de prison, dont 2 avec sursis contre Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy au tribunal de Paris le 8 décembre 2020

Nicolas Sarkozy au tribunal de Paris le 8 décembre 2020 - Martin BUREAU © 2019 AFP

Les trois prévenus encourent 10 ans d'emprisonnement et un million d'euros d'amende pour corruption et trafic d'influence.

Au lendemain des fermes dénégations de Nicolas Sarkozy, le parquet financier a requis une peine de quatre ans de prison, dont deux avec sursis à l'encontre de l'ancien président de la République, ce mardi au tribunal judiciaire de Paris.

Le parquet a par ailleurs requis 4 ans dont 2 avec sursis à l'encontre de Thierry Herzog et 5 ans d’interdiction professionnelle. Concernant Gilbert Azibert, le PNF a également requis 4 ans dont 2 avec sursis.

Après plusieurs jours de débats tendus dans ce procès pour corruption et trafic d'influence contre l'ancien chef de l'Etat, son avocat et un ancien haut magistrat, le chef du parquet national financier (PNF) Jean-François Bohnert a affirmé:

"Comme toute personne dans notre pays, un ancien chef d'Etat a des droits qu'il convient de respecter mais il a aussi (...) l'impérieux devoir de respecter lui-même le droit car c'est bien cela l'Etat de droit."

Il a assuré que le procès dit des "écoutes" n'était "pas une vengeance". Les trois prévenus encourent 10 ans d'emprisonnement et un million d'euros d'amende.

Par E.P avec AFP