profanation
 

Une cellule d'enquête composée de huit gendarmes a été créée à l'automne 2018 dans l'est de la France pour se concentrer sur les actes antisémites. Une réaction de la gendarmerie à un phénomène récurrent dans la région. 

Votre opinion

Postez un commentaire