police
 

Les trois femmes avaient dénoncé sur les réseaux sociaux la pancarte sexiste du restaurateur des Hauts-de-Seine. 

Votre opinion

Postez un commentaire