BFMTV

Accusation de viol contre PPDA: Florence Porcel de nouveau entendue par les enquêteurs

Florence Porcel à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine, le 7 janvier 2014

Florence Porcel à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine, le 7 janvier 2014 - MARTIN BUREAU © 2019 AFP

INFO BFMTV. L'écrivaine a été interrogée longuement par les enquêteurs sur des SMS envoyés en 2008-2009 à une amie dans lesquels elle parlait de "faire le buzz".

Florence Porcel, qui a porté plainte pour viol contre Patrick Poivre d'Arvor, a été réentendue jeudi dernier par les enquêteurs de la police judiciaire parisienne, selon des informations de BFMTV.

Les policiers de la Brigade de Répression de la Délinquance aux Personnes (BRDP) l'ont interrogée sur les SMS révélés par Le Parisien le 23 mai. Dans ces messages envoyés en 2008-2009 à une amie, que BFMTV a également pu consulter, la plaignante parlait de "faire le buzz" et exprimait des fantasmes à propos de l'ancien présentateur du JT de TF1.

Selon nos informations, l'écrivaine a été longuement interrogée par les enquêteurs. Lors de cette audition éprouvante, elle a répondu qu'elle n'avait jamais caché qu'elle était amoureuse de Patrick Poivre d'Arvor, sans pour autant accepter de se faire violer.
Elle a également expliqué que ces messages avaient été envoyés à une amie sur le mode de la plaisanterie et du fantasme.

Aujourd'hui âgée de 37 ans, l'auteure accuse le journaliste d'avoir abusé d'elle sexuellement à plusieurs reprises entre 2004 et 2009. Des faits réfutés par le mis en cause, qui a déposé plainte pour "dénonciations calomnieuses".

Cécile Ollivier