× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Le palais de justice de Paris, dans le quartier des Batignolles. (PHOTO D'ILLUSTRATION).
 

Anne Diana Clain et son mari, Mohamed Amri, comparaissent mardi et mercredi devant le tribunal correctionnel de Paris pour avoir tenté de rejoindre la Syrie il y a trois ans. C'est la première du clan de jihadistes, s'étalant sur trois générations, à être jugée en France depuis la série d'attentats qui a touché le pays à partir de 2015.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire