BFMTV

A Béziers, la police municipale ne contrôlera pas le pass sanitaire sur les terrasses

Robert Ménard, maire de Béziers.

Robert Ménard, maire de Béziers. - AFP

Robert Ménard, le maire de la commune, estime que le contrôle du pass sanitaire sur les terrasses de cafés et de restaurants est une mesure qui "ne tient pas debout".

Favorable au pass sanitaire, mais pas à l'extérieur. Robert Ménard s'est détaché de ses alliés du Rassemblement national en ne se déclarant pas opposé à l'extension de l'application du pass sanitaire pour des lieux recevant du public.

Il est en revanche hostile à son utilisation pour les terrasses de café et de restaurant, jugeant son contrôle irréalisable, et indique par conséquent que la police municipale de sa ville n'effectuera pas de contrôle du pass sanitaire en terrasse.

"Qui va aller vérifier? Vous croyez que je vais envoyer la police municipale pour y vérifier que sur les personnes qui sont là il n'y en aurait pas un qui par hasard à cette table aurait son pass sanitaire? Cela ne tient pas debout", estime l'édile proche du Rassemblement national sur France Bleu.

"Cela ne tient pas debout"

Pour le maire de Béziers, certaines mesures prévues dans la loi relative à la gestion de crise sanitaire qui doit entrer en vigueur lundi prochain sont "inapplicables concrètement".

"Je suis un fervent adepte du pass sanitaire, pas parce que j'aime ça mais simplement parce que c'est le prix à payer pour avoir une vie normale", affirme Robert Ménard, "mais je pense que demander aux restaurateurs et aux bistrotiers de contrôler les gens sur les terrasses, cela n'a pas de sens"

Robert Ménard déclare enfin ne pas imaginer un gérant de café ou de restaurant "virer quelqu'un parce qu'il n'a pas son pass sanitaire, enfin j'ai un tout petit peu de mal".

Hugues Garnier Journaliste BFMTV