police
 

Quatre hommes et une femme ont été interpellés en région grenobloise ce mardi et placés en garde à vue. La justice les soupçonne d'avoir constitué un réseau de soutien, notamment financier, pour deux hommes partis en zone irako-syrienne. 

Votre opinion

Postez un commentaire