BFMTV

3414 personnes refoulées aux frontières françaises pour risque à la sécurité

Bernard Cazeneuve a salué l'efficacité de la DGSI dans la lutte contre le terrorisme depuis les attentats du 13 novembre.

Bernard Cazeneuve a salué l'efficacité de la DGSI dans la lutte contre le terrorisme depuis les attentats du 13 novembre. - Capture BFMTV

3.414 personnes ont été refoulées aux frontières françaises depuis les attentats du 13 novembre, a annoncé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve lors d'un déplacement à Toulouse.

L'état d'urgence mis en place après les attaques qui ont touché Paris et Saint-Denis a permis aux autorités françaises d'interdire l'accès au territoire à des personnes constituant un risque pour la sécurité de l'Hexagone.

"3.414 personnes ont à ce jour été refoulées en raison du risque qu'elles présentent pour la sécurité et l'ordre public", a déclaré le ministre à Toulouse, rappelant que la France avait, "dans la nuit du 13 novembre, rétabli les contrôles à (ses) frontières" comme "le permet le code Schengen en de telles circonstances".

Lors de ce déplacement, Bernard Cazeneuve a également annoncé qu'un dixième projet d'attentat avait été déjoué depuis deux ans, à Orléans.

H. M. avec AFP