Bruxelles
 

Ali Oulkadi, un Français installé en Belgique, était placé en détention provisoire depuis 2015, suspecté d'avoir convoyé Salah Abdeslam après les attaques de Paris. Ce dernier l'avait dédouané alors que son ADN avait également été découvert dans l'un des planques des terroristes.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire