109 gardes à vue mais peu de suites judiciaires: la difficile identification des casseurs

Manifestation
 

Six personnes sont jugées ce jeudi après-midi en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Paris après les violences qui ont émaillé la manifestation du 1er-Mai. Mercredi, deux autres individus, sans lien direct avec les incidents, ont été jugés.

Votre opinion

Postez un commentaire