Les derniers privilèges de la République

Dans un contexte de malaise social et de défiance envers les élus et les représentants de l’État, et suite aux mesures gouvernementales prises en faveur de plus de transparence, les équipes de BFMTV ont enquêté sur ceux qui jouissent des privilèges de la République. Existe-t-il des privilégiés parmi les serviteurs de l’État? Nos élus sont-ils devenus exemplaires? Y’a-t-il toujours des pratiques illégales de détournement de frais professionnels ? Pourquoi certains salaires sont-ils distribués pour des postes fantômes? Comment des fonctionnaires peuvent-ils cumuler plusieurs emplois? Enquête de Benoit Sarrade, Alexandre Funel et Etienne Grelet.

  • Episode 6 : Très chères dépenses

    Malgré les récentes lois visant à encadrer les dépenses des députés, certains d'entre eux parviennent encore à contourner le système. Fausses factures, achats personnels : « l'enveloppe de frais » allouée à chaque député est encore l'objet de nombreux usages détournés.

  • 09:12
  • Episode 5 : Salaires en or

    Un document confidentiel regroupe les plus hauts salaires des fonctionnaires de France. Ils sont 150 à toucher plus de 150 000 euros par an. Et parfois beaucoup plus : le chef du Trésor public de la région Ile-de-France, à la tête du classement, touche près de 21 000 euros par mois.

  • 08:22
  • Episode 4 : Promotion surprise

    En 2014, le secrétaire général de la CGT Thierry Lepaon fait la une des médias. Les travaux de son appartement de fonction auraient coûté très cher au syndicat : près de 130 000 euros. Deux ans plus tard, Manuel Valls, alors Premier ministre, lui propose de travailler pour le gouvernement…

  • 05:06
  • Episode 3 : Les recasés de la République

    À chaque mandature, son « recasé » : les nominations présidentielles permettent encore aujourd'hui au Président en exercice de nommer un proche à un poste de haut fonctionnaire.

  • 06:01
  • Episode 2 : Placard doré

    Sur les 247 membres du corps préfectoral, la moitié est sans affectation territoriale. Philippe Paolantoni, ancien préfet de Wallis-et-Futuna, touche aujourd'hui 5900 euros par mois sans avoir de mission.

  • 04:56
  • Episode 1 : Les fonctionnaires fantômes

    Jean-François Barnaba est un FMPE, un « fonctionnaire momentanément privé d'emploi ». Depuis 10 ans, il touche un salaire de fonctionnaire sans exercer d'emploi. Et il n'est pas le seul dans ce cas-là.

  • 09:20
  • Prologue

    Dans un contexte de malaise social et de défiance envers les élus et les représentants de l'État, et suite aux mesures gouvernementales prises en faveur de plus de transparence, les équipes de BFMTV ont enquêté sur ceux qui jouissent des privilèges de la République

  • 05:19
  • Les derniers privilèges de la République - bande annonce

    Retrouvez la bande-annonce du nouveau podcast de BFMTV : Les derniers privilèges de la République.

  • 00:17