× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Les vaches émettent beaucoup de méthane, un gaz à effet de serre (illustration)
 

L'enjeu est de taille puisque le méthane est un puissant gaz à effet de serre, émis en partie par les pets et rots des vaches.

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • iamagic
    iamagic     

    Voilà un sujet pour Hollande et Ségolène!!! MDR!!

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Les ignorants de comptoir qui viennent l'ouvrir et traiter les scientifiques d'imbéciles, trop marrant. Le méthane "a un impact sur l'effet de serre environ 25 fois plus puissant que le dioxyde de carbone (CO2)" donc quelques millions de vaches agricoles peuvent parfaitement dépasser et de très loin les émissions de CO² de nos activités énergétiques.

  • Gabuzo06
    Gabuzo06     

    Les bovins ne "pètent" pas du méthane, ils le "rotent", ce qui est très différent. Cependant les centaines de kilomètres de files de voitures, bus et camions représentent une empreinte considérablement supérieure sur l'environnement.

  • mante
    mante     

    Intéressant d'évoquer les pets de vaches au moment où nous avons 900 km de bouchons cumulés!

  • Dan24
    Dan24     

    Notre flore dont les arbres se nourrissent des gaz à effet de serre et en ont même besoin pour vivre et se dévellopper ,, et si nos bons penseurs lobbyiste et nos élites souhaiter réellement combattre ce phénomène il suffirait de replanter un quart des arbres disparue dont une partie de la forêt Amazonienne....Et cela inverserait totalement le phénomène.....
    mais bien au contraire, l’appât du gain les obligent à continuer de détruire les grandes forêts dont l'Amazonie et ils s'attaquent même au forêt de séquoia

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Dan24)

    On ne vous a jamais dit que l'effet de serre a un effet pervers, un cercle vicieux est en marche, plus ça se réchauffe et plus les océans eux-aussi déversent du méthane censé être gelé mais voilà... bref un cercle vicieux qui au bout d'un moment sera totalement irréversible. Avec l'acidification des océans, moins d'oxygène est produit, les océans produisent plus d’oxygène que les forets pour ceux qui ne seraient pas au courant..

  • xavierl64
    xavierl64     

    Jusqu'ou ira la connerie ?? bientôt on aura plus le droit de péter avec ce fascisme vert , sans aucune justification scientifique . Dans les années 2030 la tamise, la seine et la loire vont geler à nouveau comme pendant le minimum de Maunder , les trois cycles solaires (11 ans / 50 ans / 200 ans) étant en phase . Voir les dernieres études des astronomes. Mais ce n'est pas politiquement correct, il vaut mieux empécher les vaches de péter .....

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à xavierl64)

    Ouais mais là étaler une telle ignorance, on dirait presque de l'astrologie.

  • MOA01
    MOA01     

    2eme essai....Le mieux serait de diminuer le nombre de vaches… donc il y aurait moins de lait… donc les prix monteraient… donc les éleveurs seraient heureux… en plus cela règlerait le problème du méthane qui est un nonsens complet…

  • MOA01
    MOA01     

    Le mieux serait de diminuer le nombre de vaches… donc il y aurait moins de lait… donc les prix monteraient… donc les éleveurs seraient heureux… en plus cela règlerait le problème du méthane qui est un non sens complet…

  • Ally
    Ally     

    Plus de lactose et de protéines, de quoi renforcer les intolérances et allergies au lait, en plein essoré grâce aux traitements industriels du lait...

  • ex Sétois
    ex Sétois     

    <<d'autant que ce traitement de la nourriture n'a pas de conséquence A PRIORI sur l'organisme des vaches, leur ingestion de nourriture ou la qualité du lait produit.>>
    Comme les farines animales et le traitement aux hormones!
    Ils veulent nous faire manger n'importe quoi, du moment que ça rapporte du fric.

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire