Thomas Pesquet le 6 juin 2017 lors de sa première conférence de presse à Cologne, en Allemagne
 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire