× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
La température mondiale pourrait augmenter de 4,6 degrés par rapport à 1750, d'ici la fin du siècle, avec des conséquences catastrophiques.
 

D'après l'Organisation météorologique mondiale, une agence de l'ONU, la concentration de gaz à effet de serre a franchi un nouveau record en 2012, accélérant le réchauffement climatique.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • jipebe29
    jipebe29     

    "Le CO2 trouve son origine dans la combustion de matières fossiles ou le déboisement"
    FAUX. 2 études (Ole Humlum et Murry Salby) montrent que l'augmentation du CO2 a pour l'essentiel des causes naturelles. Car comment des taux de plusieurs milliers de ppm aurait été possibles dans le passé lointain, sans déforestion ni combustion fossile?

  • jipebe29
    jipebe29     

    L'OMM est coutumier de présentations manipulatrices des données d'observation, notamment par la voix de son SG Michel Jarraud. Car enfin, cette diatrybe sur le CO2, même si elle présente des éléments d'exactitude (mais pas sur la durée de vie, qui est de 10 ans en moyenne, ni sur la part majoritaire de nos émissions sur le taux global) a pour seul but de masquer les principales observations, à savoir que Tglobale est stable depuis 1997.

  • anton62
    anton62     

    et si on allait voir dans d'autres pays qui se foutent royalement du rechauffement de la planete,a voir les tas de dechets en bord de mer ou pres des habitations c'est plutot lamentable,par contre en france on va nous demandes de se deplacer a pied sauf bien sur l'elite qui elle continue a voyager en avion,a rouler dans des grosses berlines,etc.

  • pasquedubien
    pasquedubien     

    quand les jours sans vent et sans soleil, par grands froids, après le nucléaire, nous nous chaufferons au bois, au gaz , au charbon, nous éclairerons à la bougie, au cierge pour les croyants.. alors là, bonjour , l'effet de serre !!!!!!

  • 00ced
    00ced     

    "Une hausse de 4,6 degrés par rapport à 1750" Quand les mesures de températures ne montrent plus le réchauffement attendu, il suffit de changer le référentiel : jusque maintenant, il le référentiel débutait en 1850 (premières mesures "fiables" et début de l'ère industrielle. Depuis quelques jours, je le vois débuter en 1750, en pleine période appelée "le petit âge glaciaire" : voilà qui permet de gagner quelques degrés de réchauffement climatique ni vu ni connu.

    Bon, en attendant, les taux de gaz à effet de serre sont en augmentation constante, et les températures du globe stagnent depuis plus de 15 ans. C'est un peu embêtant quand-même, non ?

Votre réponse
Postez un commentaire