Mis à jour le
Philippe Froesch présentait, le 11 octobre à Aix-en-Provence, la reconstitution en 3D du visage de Maximilien de Robespierre, figure de la révolution française et de la terreur.
 

La figure controversée de la Révolution française était sans doute atteinte de la sarcoïdose, en plus de la variole, selon un diagnostic rétrospectif. La lèpre et la tuberculose ont été aussi envisagées.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
Votre réponse
Postez un commentaire