Pourquoi prévoir les orages avec précision est encore compliqué

Mis à jour le
Un orage à Bordeaux, le 1er juillet 2018.
 

L'Est et le Sud-Ouest du pays ont encore été très touchés par les intempéries la nuit dernière. Des trombes d'eau et un vent très violent se sont notamment abattus sur Toulouse peu avant minuit. Même si la détection des orages est en progrès, les prévoir restent extrêmement compliqué pour les prévisionnistes météo.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire