Mis à jour le
Les magazines disparaissent des salles d'attente des médecins, mais pas tous.
 

Les magazines qui traînent, vaguement en piles, sur la table de la salle d'attente du médecin sont rarement de première fraîcheur. Un médecin néo-zélandais s'est demandé pourquoi et livre ses résultats scientifiques. 

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • ALEX-BENOIT B.
    ALEX-BENOIT B.     

    Moi, chez le toubib, j'ai droit soit au figaro magazine soit à pARIS-MATCH; Comme quoi, quand les toubibs n'achèteront plus ces magazines bobos liberaux ump, ils disparaîtront.

  • nougat
    nougat     

    Les médecins n'achètent pas les magazines. Se sont des dons des patients qui se débarrassent des revues lues. Le mien a un stock de revues en attente dans un placard. Suis la première à lui donner.
    L'article amalgame entre la Nouvelle-Zelande, la GB et la France .

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Conclusion, ceux qui lisent les pires torchons sont aussi ceux parmi lesquels les vols sont plus nombreux, on s'en serait un peu douté, qui n'a jamais vu de ses yeux des individus (parfois des mères de famille) embarquer un ou plusieurs magazines dans une salle d'attente et ce devant tout le monde comme si c'était écrit quelque part "servez-vous, prenez c'est cadeau".
    Bref, la mentalité et les incivilités sont apparemment proportionnelles au niveau de ce qui est développé dans les contenus les plus volés.

Votre réponse
Postez un commentaire