Image de Mars transmise par Curiosity, le 9 décembre 2013.
 


Des scientifiques ont soumis des souris à des flux de particules de haute énergie, semblables aux radiations cosmiques que rencontreraient les astronautes en se rendant sur la planète rouge. Ils ont observé des dommages au niveau du cerveau des rongeurs, notamment une moins bonne transmission des signaux entre les synapses, affectant leurs capacités cognitives à long terme.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Depuis le temps qu'on le répète que dépasser la ceinture de Van Allen pour une plus ou moins longue durée est encore un énorme problème pour l’être humain. Au-delà même dans des navettes et scaphandres nous sommes susceptibles de subir les effets des radiations cosmiques, alors sur Mars... au bout de quelques semaines ou mois, bonjour l'embrouille au niveau des cellules.

  • dani42
    dani42     

    On n'a qu'à envoyer des politiciens ou des journalistes, ils ne risquent plus rien.

  • dani42
    dani42     

    On n'a qu'à envoyer des politiciens ou des journalistes, ils ne risquent plus rien.

Votre réponse
Postez un commentaire