Mis à jour le
"Made in local", de Raphaël Souchier (éditions Eyrolles)
 

L'idée fait progressivement son chemin. En ces temps difficiles, certains s'interrogent ouvertement sur la mondialisation. Pas question d'opposer ce qui se passe ailleurs aux actions à mener sur notre territoire. Il s'agit de trouver le juste équilibre. Certains y croient. C'est le cas de Raphaël Souchier qui a travaillé comme expert pour l’UNESCO, l’UNHCR et le Conseil de l’Europe. Il publie chez Eyrolles "Made in local".

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Truecolor
    Truecolor     

    C'était une idée de Bayrou. Volée par Montebourg en mal d'idées. Je rajoute qu'il faut faire attention aux marchés. Il n'y a pas tant de producteurs que ça. Beaucoup ne sont que des vendeurs. Pensez à demander l'origine. Ou même une carte du producteur. S'il n'en a pas, c'est qu'il est revendeur.

  • henriettalyon
    henriettalyon     

    Celà n'a rien d'utopiste, bien au contraire et même si les médias en parlent peu, les citoyens eux, avancent et changent leurs habitudes, surtout en achetant de plus en plus auprès des petits producteurs sur les marchés; cette bonne habitude va s'étendre aux autres secteurs doucement mais surement.
    Au final, on ne paie pas plus cher sur le long terme, la qualité est là; les gens en ont assez de payer moins cher des choses importées souvent de très mauvaise qualité

Votre réponse
Postez un commentaire