Que ce soit en grande surface, mais plus encore sur les étals des marchés ou des poissonneries, les étiquettes sont souvent trompeuses, dénonce l'association de consommateurs CLCV. (Illustration)
 

Les consommateurs sont décidément bien mal informés sur le poisson qu'ils achètent, qu'il s'agisse du nom exact de l'espèce vendue, sa provenance ou la technique de pêche employée, constate l'association CLVC dans une nouvelle enquête.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire