Raphael Nadal joue au tennis et au foot comme un gaucher, mais reste droitier pour le reste de ses activités.
 

Les gauchers représentent quelque 10% de la population. Les explications les plus farfelues, parfois les plus culpabilisantes, ont été avancées pour expliquer cette différence. Mais les scientifiques formulent de nouvelles hypothèses justifiant cette particularité.

Votre opinion

Postez un commentaire