Mis à jour le
Être "nez" stimule sa matière grise
 

Les parfumeurs ont un cerveau différent : ils stimulent davantage les régions cérébrales liées à l'olfaction que les autres. C'est le résultat d'une expérience à laquelle s'est prêté, entre autres, le "nez" d'Hermès.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Les stimulis n'ont pas atteint le cerveau ...

  • claranne
    claranne     

    je connais un gros mou qui a pas senti le vent tourner... serait-il moins intelligent que les autres???

  • mememoi13
    mememoi13     

    Etre nez stimule le cerveau,façon comme une autre d'être toujours au parfum !!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire