Didier Guillaume "pas choqué" par les vaches à hublot: "Ça permet des études"

Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture, le 27 juin 2019
 

À l'instar de Brune Poirson, secrétaire d'État à la Transition écologique, le ministre de l'Agriculture juge que cette pratique, révélée par l'association L214, est "utile" à la recherche et permet in fine de réduire le nombre d'animaux sous traitement antibiotique.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire