Mis à jour le
Une vague d'eau et de boue a déferlé au pied du village de Biot, en Provence-Alpes-Côte d'Azur.
 

Deux nouvelles victimes et deux survivants ont été retrouvés lundi après les violents orages qui se sont abattus dans la nuit de samedi sur la Côte d'Azur. 

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    On proteste unanimement contre la "bétonite" des terrains disponibles et.....
    "Dudlot, l'écolo" a surtaxé à son sinistère du logement ceux qui "retiennent" ces mêmes terrains en refusant de les vendre pour leur forcer la main et les rendre disponibles aux bétonneurs !!!

    BELLE COHERENCE des verts, comme d' hab !

  • pujolm
    pujolm     

    Comme regislion, je pense que l'urbanisation exponentielle qui touche toutes le régions côtières est responsable de ces catastrophes, souvenons-nous de ce qui c'est passé a Vaison la Romaine, en Charente-Maritime, toutes ces pertes humaines et tous ces personnes traumatisés qui en quelques minutes avaient tout perdu, et sans faire l'oiseau de mauvaise augure malheureusement cela arrivera encore, plutôt que de taper sur météo France pour ne pas avoir alerter assez tôt prenons exemple sur les anciens qui eux n'ont jamais construit là où il y avait potentiellement du danger, mais l'argent régissant tout malheureusement.... Mon arrière qui était une femme de la terre disait toujours "la nature te laisse croire que tu as gagné et puis un jour elle te rappel a l'ordre, l'eau arrête le feu... mais rien n'arrête l'eau"

    pujolm
    pujolm      (réponse à pujolm)

    mon arrière grand-mère

  • regislion
    regislion     

    L'urbanisation folle et anarchique de toute cette région est seule responsable de cette catastrophe. Il n'y aura bientôt plus un seul espace qui ne sera pas bétonné ou asphalté et l'eau ne trouve plus son chemin dans cet univers clos. Il suffit de se promener tout le long de ce littoral pour s'en rendre compte; il n'y a plus une seule colline qui n'est pas construite. Qui parle vraiment de cela à l'occasion de cette catastrophe qui malheureusement risque fort de se reproduire à l'avenir. Ce sont en vérité nous les hommes qui sommes entièrement responsable et non le degré d'alerte de la météo que les médias ne cesse de ressasser.

    L'imprécateur
    L'imprécateur      (réponse à regislion)

    GRIBOUILLE
    On proteste unanimement contre la "bétonite" des terrains disponibles et.....
    "Dudlot, l'écolo" a surtaxé à son sinistère du logement ceux qui "retiennent" ces mêmes terrains en refusant de les vendre pour leur forcer la main et les rendre disponibles aux bétonneurs !!!

    BELLE COHERENCE des verts, comme d' hab !

  • kris
    kris     

    particulièrement touchée par cette catastrophe météorologique à laquelle nous,méditerranéens sommes habitués chaque automne! nous à Marseille,redoutons l'epidode cévenole qui se déverse dans le Gard puis le rhone et au bout du bout son delta ! nous redoutons que les digues cèdent d'autant que des mercredi on annonce un vent du nord qui va heurter un air chaud !
    des digues rompues:ce sont toutes les espèces animales de camargue en danger,tout le nord ouest de Marseille inondé! nous avons connu voici une dizaine d'années!

Votre réponse
Postez un commentaire