Selon le Comité national des pêches, l'étude de l'association UFC-Que Choisir contient "des informations erronées voire mensongères".
 

Mardi, le Comité national des pêches a affirmé que l'étude de l'UFC-Que Chosir sur les poissons vendus en grande surface contient "des informations erronées voire mensongères".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire