× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Les policiers ont répliqué avec des gaz lacrymogènes face à des manifestants lançant des projectiles.
 

Des manifestants encagoulés ont lancé des projectiles vers les forces de l'ordre dimanche place de la République à Paris. Les policiers ont répliqué par des jets de gaz lacrymogènes et ont procédé à 208 interpellations.

Votre opinion

Postez un commentaire

46 opinions
  • Dathan XIV
    Dathan XIV     

    Le pire c'est qu'ils auraient pu manifester pacifiquement... Car je comprends pourquoi ils ont fait ça et c'est justifiables mais de là à lancer les bougies du mémorial sur la police... Ça va loin

  • homme24
    homme24     

    et que dit melenchon besancenot et compagnie , rien comme d habitude c est leur électorat

  • homme24
    homme24     

    208 interpellations pour tous les relâcher , ça ne sert à rien, il faut une amende très forte et prison ferme

  • Parol
    Parol     

    C'est honteux, indigne et bas d'utiliser comme projectiles des objets de recueillement... Vive l'éducation et le respect... 2015 et toujours un monde de violence et manipulé au nom de l'argent..

    Dathan XIV
    Dathan XIV      (réponse à Parol)

    Bien sûr... Il faudrait plus de fermeté dans tout ca

  • Au piff
    Au piff     

    Et là on ne parle pas de groupuscules d’extrême ou radical de gauche !!!! ....

  • Jef_f
    Jef_f     

    Que d'âneries je lis dans les commentaires... entre ceux qui se plaignent sous pseudonyme que les manifestants sont cagoulés et les autres qui associent terrorisme et activisme ou encore font des comparaisons insensées avec l'extrême droite... Un peu d'esprit critique, voire d'esprit tout court. Rien à voir entre l'affirmation d'une nécessité de manifester malgré les injonctions gouvernementales et les ratonnades dont sous coutumiers les "militants" d'extrême-droite. Rien à voir entre le meurtre d'innocents et la confrontation avec les forces de l'ordre lorsque ces dernières font appliquer un ordre contestable, et qui savent se défendre. Notre bon gouvernement ne se prive pas d'utiliser l'état d'urgence pour accélérer de manière sournoise dans son agenda politique (faire passer la loi de santé en douce, interdire toute contestation de "l'écologisme" de la COP...). Réveillez-vous ! La démocratie que vous prétendez défendre passe forcément par ce genre de rapports de force en manif ou autre, qui prennent (heureusement) une forme pacifique le plus souvent. Dans l'état actuel des choses, logique que ça dégénère. Et les violences les plus fortes ne sont pas les plus visibles, vous y penserez sur votre lit d’hôpital avec votre maladie longue chopée prématurément parce que nos amis des lobbies auront fait passer des mesures écologiquement et sanitairement désastreuses au nom du profit immédiat.

    facebook33462481
    facebook33462481      (réponse à Jef_f)

    bla bla bla...l'extrême gauche à pas mal de sang sur les mains . Attentas , assassinats , etc... Quand à votre Clément...et bien il est mal tombé... Bref ces "manifestants" d'extrêmes gauche ne sont que de la vermine. Dommage que l'on ait interdit les grenades. Ca marche pas mal .

  • Manguifirek
    Manguifirek     

    Inacceptable, injustifiable et condamnable.

  • beaudolo
    beaudolo     

    Quel est ce pays où on manifeste alors que les manifestations sont interdites pour cause d'état d'urgence? quand, dans une société, on ne respecte plus la loi non seulement c'est l'anarchie qui s'installe mais et surtout le déclin qui s'amorce!
    26 1

  • beaudolo
    beaudolo     

    Moi j'aime les écolos.........en taule!

  • beaudolo
    beaudolo     

    Les juges gauchos vont-ils mettre tous ces fous furieux en taule, ou seront-ils libérés cet AM car demain il faut quand même bien continuer la manif ?

Lire la suite des opinions (46)

Votre réponse
Postez un commentaire